17.2 C
Munich
mercredi, juin 12, 2024

Côte d’Ivoire : Le Forum régional de l’AISS conclut sur la nécessité de faire de la sécurité sociale une priorité absolue dans les politiques de développement (M. Kamara)

Encore plus

Les rideaux sont tombés, ce vendredi 19 mai 2023 en début de soirée sur  les  assises du Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique, édition 2023 au Palais de Congrès de l’Hôtel Ivoire.

Comme à l’ouverture le 17 mai 2023, c’est le ministre ivoirien de l’Emploi et Protection sociale qui a clôturé ces assises.

« C’est avec grande fierté et une profonde satisfaction que je me tiens encore devant vous à l’occasion de la clôture du Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique. Au nom du gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et ma qualité de ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, je tiens à exprimer mon entière gratitude à ceux qui ont contribué à faire de cet événement un véritable succès », a déclaré en substance le ministre de l’Emploi.

Il a ensuite salué la présence des invités d’honneur, les ministres et représentants des gouvernements africains présents à ces assises.

« Cette présence nombreuse témoigne de l’importance que ces délégations accordent a la question de la sécurité sociale en Afrique et la volonté de travailler Ensemble pour améliorer les conditions de vie des populations africaines. Et ce, avant d’adresser des remerciements aux organisations internationales, experts, universitaires et aux représentants de la Société civile qui ont partagé leur expérience et leur expertise lors des sessions de ce forum », a-t-il dit.

Et l’une des principales conclusions de ce forum est que la sécurité sociale est un pilier fondamental pour le  développement économique et social des États africains. Elle contribue à réduire la pauvreté, à promouvoir l’inclusion sociale et à garantir la dignité et le bien-être des citoyens.

Et ce, avant de prendre l’engagement de faire de la sécurité sociale une priorité absolue dans les politiques de développement.

La sécurité sociale ne peut être considérée comme une charge financière insurmontable, au contraire, elle doit être perçue comme un investissement pour l’avenir des nations africaines. En renforçant les systèmes de sécurité sociale, les Africains créent des sociétés plus stables, plus équitables et plus résilientes et donnent à leurs concitoyens le moyen de se protéger contre les risques sociaux tels que  la maladie, le chômage, la vieillesse et l’invalidité. Il s’est donc essentiel de mobiliser des ressources nécessaires pour garantir la fiabilité financière des systèmes de sécurité sociale en Afrique. Pour ce faire, il faut une approche holistique qui implique tous les acteurs concernés, y compris les gouvernements, les employeurs, les travailleurs et la Société civile de ce fait, il faut aussi explorer de nouvelles sources de financement, renforcer la gouvernance et améliorer l’efficacité et l’efficience des régimes de sécurité sociale en Afrique et s’assurer que les régimes de sécurité sociale sont adaptés aux réalités socio-économiques du continent et tenir de la diversité de formes de travail, y compris le travail informel.

Du point de vue du ministre ivoirien de l’Emploi, des interventions de qualité précieuse ont contribué à enrichir le débat sur les multiples défis auxquels l’Afrique est confrontée en matière de sécurité sociale.

Le ministre ivoirien a par ailleurs adressé des remerciements particuliers à l’Union africaine représentée par le commissaire à la santé, affaires humanitaires et sociales qui a lancé en terre ivoirienne les forum de coordination et de coopération des institutions de sécurité sociale.

Le lancement de ce forum par l’organisation panafricaine illustre, encore un fois de la volonté politique et des engagements des leaders et dirigeants du continent a construire une société africaine plus inclusive, plus solidaire, plus résiliente. Ce forum a aussi éte une occasion unique de rassembler les acteurs de plusieurs pays africains pour échanger leurs expériences, partager de bonnes pratiques et surtout discuter des politiques et stratégies à mettre en œuvre pour renforcer le système de sécurité sociale.

Au cours de trois journées de ces assises, les participants ont abordé des thèmes essentiels tels que l’extension de la couverture sociale, la protection des travailleurs de l’informel, égalité des genres, viabilité du système BDE sécurité sociale, etc. Avant d’identifier les défis auxquels ils sont confrontés et les solutions.

Depuis Abidjan  Gauthier Sey

- Advertisement -

Netic articles

- Advertisement -

A la une

SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK


This will close in 30 seconds